Préparer la raclette autrement

raclette

Vent, neige et pluie montrent bien que l’hiver est bien là. Et qui dit hiver, dit raclette. Eh oui, il est temps sortir votre appareil à raclette. Moi, je m’y suis déjà mis, et pas que. J’ai même essayé de nouvelles recettes pour que la raclette soit encore meilleure. Oui, je suis sorti du registre des pommes de terre, du fromage et du jambon. J’avoue que je suis parmi ces personnes qui se lassent vite de la recette traditionnelle.

Ma façon de préparer la raclette

La recette traditionnelle de la raclette est certes bonne. Mais cette fois j’ai décidé d’innover un peu en ajoutant d’autres ingrédients. D’habitude, nous accompagnons la raclette de cornichons. Il faut avouer qu’ils se marient bien avec le fromage, les pommes de terre et la charcuterie. Cette fois, j’ai décidé d’accompagner la raclette d’oignons vinaigrés. Cela peut vous sembler bizarre, je comprends tout à fait. Mais pour le voir, il faut l’essayer. J’ai aussi tenté les légumes, surtout les carottes et les choux-fleurs. Vous aurez peut-être du mal à me croire pas, mais c’est un véritable délice en bouche. D’ailleurs, ces petits légumes m’ont aidé à mieux digérer la raclette.

Jouer avec le fromage

Pour que ce soit une raclette, je n’ai pas vraiment changé les ingrédients de base. Je suis restée sur le fromage, la charcuterie et la pomme de terre. J’ai juste voulu tenter de nouveaux assaisonnements. Le fromage traditionnel au cumin, je l’ai remplacé par un fromage plus épicé. Aussi, j’avais essayé un fromage au poivre pour rehausser un peu le goût. Moi qui aime les plats épicés, j’ai trouvé que la raclette était au top. Par contre, mes convives ont du mal avec le poivre parce que c’était un peu trop fort pour eux. Alors, ce que je vous conseille c’est de saupoudrer le fromage au poivre sous la tranche de fromage traditionnelle. De cette manière, la raclette ne sera pas trop épicée. Vous pouvez aussi essayer d’autres épices comme le paprika ou encore le curry. Personnellement, je ne les ai pas encore essayés, mais je compte bien le faire.

Vous l’avez sans doute compris, j’aime bien essayer de nouveaux ingrédients. Dans ma dernière recette de raclette, j’ai troqué le fromage à raclette du canton du Valais par un autre plus corsé. J’ai misé sur le Saint-nectaire, mais vous pouvez aussi essayer le morbier ou le reblochon. De toute façon, le résultat sera toujours succulent.

Ajouter et changer les autres ingrédients

La pomme de terre, c’est base de la raclette. Alors j’ai décidé de ne pas le remplacer. Mais pour encore plus de délices, j’ai misé sur une autre cuisson. Habituellement cuite à l’eau, j’ai tenté le tout pour le tout en le passant au four. Le résultat est juste sublime. Son effet grillé la rend encore plus succulente. Et cerise sur le gâteau, j’ai ajouté à ma recette un autre ingrédient : l’œuf. Pour l’incorporer dans l’ensemble, j’ai cuit un œuf au plat. Ensuite, je l’ai placé sur le fromage et enroulé la pomme de terre. C’était un pur délice. J’en ai encore l’eau à la bouche.

Laisser un commentaire