3 gestes écolos à adopter chez vous

3 gestes écolos à adopter chez vous

Quand tout parle d’écologie, vous avez forcément envie d’aspirer à un mode de vie plus écolo. Pour mon compte, j’ai voulu transposer ce mode de vie dans ma décoration. Aussi, j’ai décidé de miser sur un habitat avec une atmosphère plus fraîche et plus saine. Température, peinture, lumière, chez moi, tout est écolo. Je vous explique comment ?

1. Garder une température idéale de manière écolo

Auparavant, je ne savais plus comment garder la bonne température chez moi. Aussi, je jouais sur la clim en été et sur le chauffage en hiver. À la longue, je me suis dit que cette pratique n’était pas vraiment écologique. Alors j’ai décidé de maintenir la température idéale de manière naturelle. Dans une habitation, elle est de 19°C. Pour ce faire, j’ai eu recours à des techniques simples. En hiver, j’ai décidé de fermer toutes les portes intérieures. À première, ce n’était pas gagné parce que l’ambiance était moins conviviale. Néanmoins, mon but était d’être plus écolo alors je me suis laissée emporter. Une fois la nuit tombée, j’ai également fermé les volets et dégagé un peu les rideaux. En fait, mon but était ne pas recouvrir le chauffage. Pour aérer la maison, j’ai décidé d’ouvrir la fenêtre pendant 15 mn. Auparavant, je la laissais entrebâillée, mais à croire que la technique n’était pas vraiment efficace.

2. Utiliser une peinture bio

Avant, quand je choisissais une peinture pour mon intérieur, je me focalisais d’abord sur la couleur. Est-ce la couleur que je veux ou un autre. Ensuite je me penchais sur la qualité. En réalité, je voulais une peinture de qualité qui ne s’userait pas trop vite. Accessoirement, je regardais le prix, mais ce n’était pas un véritable blocage puisque les différences sont minimes. Après avoir adopté une décoration écolo, j’ai changé entièrement ma façon de concevoir les choses. À vrai dire, j’ai décidé de mettre à la peinture bio. Ce qui m’a le plus étonné dans ce type de peinture, c’est qu’elle existe dans toutes les couleurs possibles. Oui, si comme moi, vous étiez assez réticent, vous allez changer votre regard. De plus, les peintures bio se vendent dans les grandes surfaces. Question qualité, j’ai encore été bluffée. Elles sont de très bonnes qualités, je dirai même meilleure que ceux que j’utilisais auparavant.

3. Savoir utiliser l’électricité et la lumière

Vous le savez sans doute, il est important de débrancher les chargeurs quand vous ne les utilisez pas. Pour ma part, j’ai décidé d’investir dans une prise multiple avec interrupteur. De cette manière, je peux juste appuyer sur le bouton off pour éviter de débrancher les appareils en veille. Concernant les éclairages, j’ai rangé toutes les lampes halogènes. En fait, elles sont énergivores, donc néfastes pour l’environnement. À la place, j’utilise des lampes économiques comme les modèles fluocompacts.

Je ne sais pas vous, mais j’ai été étonné de savoir que l’air respiré à l’intérieur de sa maison est parfois plus pollué que celle à de l’extérieur. Pour y remédier, j’ai alors décidé d’aérer ma maison. J’ai commencé par vérifier les ouvertures d’aération. Puisque j’ai un proche qui fume, j’ai décidé de lui interdire de fumer dans la chambre à coucher.

Laisser un commentaire